Ce que sont les protocoles:

 

En 1982, l’artiste Joseph Beuys plante 7000 arbres dans la ville de Kassel à l’occasion de la documenta, grande biennale d’art contemporain.

En 1993, Rirkrit Tiravanija invite les visiteurs de son exposition à prendre une couverture, à venir se réchauffer en mangeant de la soupe et en parlant entre eux.

En 2002, Sophie Calle fait poser son lit en haut de la tour Eiffel et s’y allonge une nuit, écoutant les histoires des visiteurs venus spécialement pour elle.

En 2003, Emma Dusong colle des étoiles phosphorescentes au plafond du métro. Lorsque celui-ci s’arrête quotidiennement entre deux stations et que la lumière s’éteint, les passagers peuvent admirer la voûte étoilée.

Il ne s’agit plus ni d’arts plastiques (il ne s’agit pas de la plasticité de la matière, de l’oeuvre) ni de performance, car l’artiste ne performe pas, ne joue pas, n’est dans certains cas même pas présent.

Mon travail interroge souvent sur les liens existant entre les artistes, les oeuvres, le public, les collectionneurs, les galeristes, les institutions en utilisant le système pour le parasiter gentiment de l’intérieur. C’est en ce sens un ouroboros, la fameuse image du serpent qui se mord la queue. En dehors de toute considération esthétique, c’est un travail où la forme importe peu, où elle fait tout pour s’effacer.

Un grand nombre de protocoles existent en attente de pouvoir être réalisés. On pourrait objecter que seul le protocole suffit et que sa réalisation est accessoire. Certes, on peut lire des pièces de théâtre, des scénarios de films, des programmes de politiciens. Mais l’intérêt réside dans l’action autant que dans l’idée. Personne ne connaît la véritable issue de la mise en place d’un protocole. Certains sont enchâssés les uns dans les autres, d’autres permettront la réalisation d’une pièce ou une exposition ultérieure.

En ce sens, l’artiste ne donne que l’impulsion, le public rend l’oeuvre possible.

Mon travail est ainsi : un perpétuel acte en puissance.

Artiste, Plasticien français, Protocoles, Art Conceptuel